Les Cépages du Domaine

Les cépages blancs

Le Rolle ( Vermentino)

Cultivé depuis toujours en Provence, le Rolle est un cépage très robuste et de grande qualité gustative. Il donne naissance à un vin d’une très grande finesse de corps, garni d'arômes parfumés d’agrumes et de poire. Il vieillit très bien en barriques.

Le Sauvignon

C’est un cépage assez peu répandu en Provence, mais qui est intéressant par ses parfums de jacinthe et de fleurs blanches.

Le Chardonnay

Ce n'est pas un cépage de Provence. Il est plus répandu en Bourgogne et il a de grandes aptitudes au vieillissement.

Les Cépages rouges ou rosés

Le Cabernet Sauvignon

C'est un cépage très répandu dans le monde, peu en Provence. Il est peu exigeant et donne un vin de grande qualité, avec une forte charpente tannique. Il développe des arômes de cassis ainsi qu'une couleur rubis intense. C'est un vin de garde. On dit qu'il remplace le Mourvèdre, cépage qui a du mal à arriver à maturité hors des régions côtières.

Le Cinsault

Très répandu en Provence. Il apporte puissance, fraîcheur et richesse en fruits.

La Syrah

Sa forte concentration tannique et son bon vieillissement en font un vin aux notes de vanille, de havane et de fruits rouges.

Le Grenache

Il constitue la base de l’encépagement provençal. C’est un cépage très résistant et peu exigeant. Indispensable dans "le Côte de Provence" à qui il donne toute l’ampleur et la puissance ainsi que les degrés d’un vin de haute qualité.

Les autres cépages Provençaux

Depuis l’attaque du "Phylloxéra" (insecte qui détruit la vigne par ses racines), en 1860 et après sa presque entière disparition, le cépage provençal est constitué de deux parties greffées : le porte greffe, racine résistante au parasite, et le cépage partie aérienne de la vigne qui détermine la variété du raisin. (Grenache, Syrah, Cabernet etc.)

En effet, chaque cépage requiert telle condition climatique, tel type de sol, tel besoin en eau qui nécessite un choix très judicieux pour la plantation de la part du vigneron. C’est un choix déterminant pour la typicité et la qualité de la production.

On dénombre 18 cépages utilisés en Provence : 8 pour les blancs et 10 pour les rouges et rosés.

Les cépages blancs

La Clairette

La Clairette est un cépage provençal à faible rendement, garni de grosses grappes. Il donne un vin corsé, riche en arômes.

L’Ugni Blanc

C’est un ancien cépage cultivé en Provence. Il donne un vin jaune clair, fruité, d’une grande finesse révélée par les nouvelles techniques de vinification.

Le Sémillon

Cépage de bon rendement, vigoureux, sensible à la pourriture, mais qui sait donner élégance et arômes aux cépages auxquels on l’associe.

Les Cépages rouges ou rosés

Le Mourvèdre

C’est un excellent cépage du littoral avec de petits grains, et qui donne un vin tout en couleur et équilibré. Il vieillit très bien tout en développant son arôme, son velouté et sa souplesse.

Le Tibouren

Cépage du bord de mer en Provence. Son vin sera essentiellement rosé, riche en arômes, conseillé pour "l’assemblage".

Le Carignan

Cépage méditerranéen qu’on utilise encore pour mettre en valeur les autres vins par sa structure et sa couleur. Il a un petit rendement.

Le Braquet

Il fait partie du territoire exclusivement "Bellet", ce cépage peu coloré, est riche en arômes floraux pour le rosé.

La Folle Noire

Elle fait encore partie de ces cépages du "Bellet", est riche en arômes de fruits rouges.

Le Castet

Il est un cépage situé sur l’intersection d’Aix en Provence, Palette et le Castet, avec une récolte précoce.